Vaincre la maladie » Performance sexuelle

Performance sexuelle : Positions sexuelles pour éjaculer moins vite

Performance sexuelle

La performance sexuelle est la capacité d’un individu à bien satisfaire son partenaire. C’est une pression qui repose beaucoup plus sur les hommes, ce qui peut entraîner l’angoisse et le manque de confiance chez un homme qui éjacule précocement. On entend par là, quelqu’un qui n’arrive pas à maîtriser le temps de son éjaculation. Celui-ci éjacule en 3 minutes ou moins lors d’un rapport sexuel, le temps moyen d’une éjaculation étant généralement fixé à 8 minutes. Heureusement, il existe plusieurs méthodes pour retarder une éjaculation et tenir plus longtemps au lit. Nous en parlons dans cet article.

Les astuces pour retarder l’éjaculation

Entre les médicaments, les comprimés ou la préparation psychologique, il en existe plusieurs.

  • Recourir aux médicaments

Il existe sur le marché certains médicaments ayant une autorisation de mise pour retarder l’éjaculation. C’est le cas de Priligy. L’utilisation consiste à prendre un comprimé au moins une heure avant le rapport sexuel. Le médicament agit sur la quantité de sérotonine disponible dans le corps. Les utilisateurs témoignent de sa capacité à retarder suffisamment leur éjaculation.

On le consomme quand on en a besoin et non quotidiennement ou mensuellement. Son principe actif s’élimine vite, ce n’est donc pas nécessaire d’en faire une cure. Par ailleurs, on peut admettre par massage une crème anesthésiante sur la couche très mince de la couronne du gland. Il ne fait pas en mettre beaucoup, cela risque d’irriter le vagin de la femme.

  • Utiliser des préservatifs

Le préservatif peut vous aider à éjaculer moins vite. Il est recommandé de choisir un préservatif épais. C’est un vrai rempart à la sensibilité. Le préservatif diminue la sensibilité autour du frein, juste en dessous du gland.

  • Ne pas être accro au porno

Votre objectif est de réduire l’excitation et les tensions pour ne pas vite éjaculer. Or les films pornographiques stockent des images d’acteurs qui éjaculent dans votre cerveau et peuvent vous les suggérer au cours d’un rapport. Chez plusieurs hommes, plus on voit des gens éjaculer, plus vite on éjacule quand on est excité. Il sera donc difficile de retarder l’éjaculation.

  • Soignez votre état d’esprit avant le rapport

La psychologie est super importante dans la performance d’un homme au lit. Soyez confiant en vos capacités. Il est nécessaire de dépasser toute peur de contre-performance et d’avoir une parfaite maîtrise de soi. De même, la performance sexuelle de l’homme dépend de sa partenaire. De la perception qu’elle a sur vous et de sa capacité à coopérer.

Soyez donc vraiment complice avec elle. Elle doit être en mesure de vous soutenir moralement et de ne pas vous culpabiliser. Par exemple, le fait d’exprimer son anxiété par rapport à la durée de l’éjaculation va sûrement empirer votre capacité au lit.

Faites des préliminaires

C’est souvent banalisé, mais les préliminaires aident à tenir plus longtemps au lit. Ils décompressent l’ensemble de l’énergie sexuelle que vous avez stockée durant un temps donné. Ainsi, toute votre tension sexuelle va se transmettre au reste du corps. Lorsque ce sont des préliminaires soft, votre excitation monte progressivement et vous pouvez vous contrôler.

Comme préliminaires, vous pouvez empaumer les seins de madame avec délicatesse et ensuite bichonner doucement son pubis. Vous pouvez également passer vos doigts aux alentours du cou et y faire des baisers simultanément. Tapotez et effleurez le dos de la partenaire puis faites des baisers à ses oreilles. Pour éviter d’éjaculer à ce niveau, concentrez-vous plutôt sur le plaisir de la femme. Évitez donc une branlette ou la pipe.

Se masturber

C’est un peu bizarre, mais la masturbation avant le rapport sexuel fait également office de préliminaire et vous aide à retarder l’éjaculation. Le but c’est de réduire la pression et maîtriser ses émotions. Trouver donc une échappatoire et aller vous ébranler sous la douche pour revenir plus fort.

Tenir plus longtemps

Plusieurs méthodes peuvent vous permettre de durer longtemps.

  • Faites du sport au préalable

Vous devez faire des activités physiques. Imaginez un instant que vous arrivez à retarder votre éjaculation. Alors vous n’avez pas encore éjaculé, mais vous êtes fatigué et n’avez plus la force de continuer. Quelle honte ! Un rapport sexuel vous fait transpirer et vous respirez trop fort. Alors entraînez-vous avec le sport comme les athlètes.

  • Adoptez certaines positions sexuelles

Certaines positions sexuelles s’avèrent moins excitantes que d’autres. Dans ce cas, vous devez prioriser celles dans lesquelles, en tant qu’homme vous restez plus passif et réceptif. Les premiers rôles seront donc à madame. Elle reste au-dessus. C’est un peut-être embêtant pour les hommes dominateurs, mais ces positions ralentissent considérablement la venue de l’éjaculation. Vous profitez du plaisir et des sensations sans rien faire. En plus des positions telles que : le missionnaire, la cuillère, et l’amazone sont idéales pour durer plus longtemps.

  • Quelques exercices

Marquer des pauses. C’est la technique de Stop-and-go. Cela consiste à faire un arrêt quand l’envie d’éjaculer s’intensifie ou quand l’excitation est trop forte. Tout se recadre ainsi et vous reprenez sans problème. Utiliser aussi la technique de compression. Ici, vous retirez le pénis et vous appuyez sur votre gland avec deux doigts. L’excitation va diminuer et le travail reprend. Un autre exercice est de respirer profondément et régulièrement pendant l’acte.

  • Faire l’amour régulièrement

C’est primordial. Vous ne pourrez pas tenir plus longtemps si vous faites l’amour une fois en passant. Votre tension sexuelle risque de s’accumuler et vous êtes très rapidement excité. Cela aboutit à une éjaculation prématurée. Ayez donc deux ou trois rapports sexuels dans une semaine.

Les problèmes d’éjaculation

Il existe plusieurs formes de problèmes d’éjaculation. Le plus fréquent est bien sûr l’éjaculation précoce. C’est un trouble qui peut être causé par un niveau bas de déclenchements du réflexe éjaculatoire chez l’individu. C’est une prédisposition génétique. On peut aussi évoquer des causes sexologiques qui entraînent une sur-stimulation. Toutefois, le stress, l’anxiété et les problèmes émotionnels peuvent être à l’origine.

Un autre problème d’éjaculation est l’anéjaculation. Dans ce cas, l’individu n’éjacule pas du tout. Cela peut être la conséquence d’une prostatectomie radicale suite à un cancer ou une résection transrectale de la prostate. L’alcool, les antidépresseurs et les antipsychotiques peuvent aussi être à l’origine. L’addiction aux sites pornographiques est aussi une cause.

Ceux qui consultent énormément de sites pornographiques nécessitent plus de stimulation sexuelle dans la vraie vie pour éprouver du plaisir. Il faut faire la différence avec l’éjaculation retardée qui concerne ceux qui n’éjaculent pas vite ou seulement en se masturbant.

Dans l’un ou l’autre des cas, un traitement médical est d’une grande utilité pour s’en sortir.

Se retenir d’éjaculer

Contrairement aux inquiétudes que l’on peut avoir, aucune étude ne démontre que se retenir d’éjaculer a des conséquences sur la sexualité. Si c’était d’ailleurs le cas, les hommes abstinents pour longtemps (prêtres, moines, etc.) auraient déjà développé des soucis de santé.

Vidéo : Comment augmenter votre puissance sexuelle – la recette simple du cancérologue Henri Joyeux