Cystite : l’essentiel à connaître sur la maladie

Appelée couramment infection urinaire, la cystite est un problème qui peut toucher n’importe quel individu. Malgré le fait qu’elle ne soit pas « grave » à proprement parler, il est important de la prendre en compte et de rester attentif aux premiers symptômes afin de ne pas la laisser s’installer.

Pour vous aider, voici quelques informations essentielles à connaître au sujet de la cystite.

La cystite : qu’est-ce que c’est ?

Lorsque l’on parle de « cystite », on évoque une inflammation de la paroi de la vessie d’origine. Même si ce sont plus régulièrement les femmes qui en sont atteintes, les hommes peuvent également souffrir de ce trouble. L’origine de cette maladie est, dans la majorité des cas, bactérienne. Dans certains cas, plus rares, il est possible que le trouble ait d’autres origines telles qu’une allergie, une inflammation, la présence d’un corps étranger, la prise de médicaments ou bien encore certaines maladies dont la personne peut souffrir en parallèle.

Quels sont les symptômes de la cystite ?

Les personnes souffrant de cystite ont tendance à consulter un professionnel de la santé rapidement puisque les symptômes se déclarent rapidement. Chez les femmes, la cystite est un trouble beaucoup plus courant que pour leurs homologues masculins. On constate également que cette infection a plus tendance à toucher les jeunes femmes puisque ces dernières possèdent un urètre plus court ce qui permet de favoriser le transport des germes jusqu’à la vessie, et donc le développement de la maladie.

Le symptôme le plus courant, aussi bien chez l’homme que chez la femme, est la sensation de brûlure lorsque l’on urine. Les personnes atteintes peuvent également avoir des envies fréquentes et presque irrépressibles d’aller uriner. On observe également des douleurs qui apparaissent au niveau de l’urètre et vers le bas du ventre. Dans certains cas, il est également possible d’observer du sang ou du pus dans les urines.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, souffrir du cystite n’implique pas avoir de la fièvre. Si vous présentez certains des symptômes que nous avons précédemment cités, il est important que vous alliez voir un médecin. En effet, dans certains cas, cette maladie peut entraîner ce que l’on appelle une pyélonéphrite qui aura tendance à remonter jusqu’aux reins. Cette dernière pourra provoquer de nouveaux symptômes tels que la fièvre, des frissons et une douleur dans le bas du dos.

En attendant votre rendez-vous chez le médecin, il est vivement conseillé de boire beaucoup d’eau afin de pouvoir aider son système urinaire à éliminer l’infection. Pour pouvoir confirmer le diagnostic, le médecin effectuera une analyse d’urine qui pourra mettre en lumière de façon instantanée les paramètres pouvant attester de la présence de l’infection.

Cystite : les traitements médicamenteux qui existent

Comme pour beaucoup d’autres infections, les patients ont la chance de pouvoir bénéficier de traitements pour venir à bout d’une cystite. Chaque laboratoire, ou presque, propose sa solution médicamenteuse afin de pouvoir pallier aux problèmes urinaires et il est donc possible de retrouver plusieurs traitements différents notamment à base d’antibiotiques. Parmi les plus couramment prescrits, on retrouve la Ciprofloxacine qui est réputée pour venir à bout des infections bactériennes, qu’elles soient urinaires ou bien génitales. Dans d’autres cas, ce seront d’autres antibiotiques qui seront donnés comme par exemple le MacroBID, le Suprax ou bien encore la Triméthoprime.

Y-a-t-il des traitements alternatifs ?

Comme pour beaucoup d’autres troubles, la prise d’un traitement médicamenteux n’est pas la seule solution. En effet, les personnes qui souffrent de cystite peuvent s’aider de certains remèdes naturels qui ont déjà su faire leurs preuves auprès des personnes infectées.

Dans la liste des remèdes naturels les plus efficaces, on retrouve le jus de canneberge qui est connu pour assainir le système urinaire et diminuer la sensation de brûlure que la cystite peut provoquer. Afin que la prise soit la plus efficace possible, il est conseillé de boire 300ml de ce jus par jour. L’eau citronnée peut également être une bonne solution et ses propriétés sont presque les mêmes que le jus de canneberge.

Certaines personnes s’aident également en mettant une pincée de bicarbonate de sodium dans un verre d’eau. Toutefois, si vous avez choisi cette méthode naturelle, sachez qu’il reste conseillé de boire deux verres d’eau pures juste après. Cette méthode est particulièrement efficace pour limiter les sensations de brûlures.

Au niveau des tisanes et des infusions, certaines peuvent être très efficaces comme par exemple celle à l’ail, celle d’échinacée ou bien encore celle de livèche. Cette dernière est notamment connue pour aider notre corps à drainer les bactéries présentes dans notre appareil urinaire.

À noter que d’autres méthodes naturelles peuvent également être envisagées comme par exemple des compléments alimentaires à base d’hydraste du Canada. Ces dernières ont su proposer de bons résultats à ceux qui en prenaient afin de pouvoir résoudre des problèmes de cystite. Bien entendu, il est toujours conseillé de respecter les doses recommandées.

Tous les traitements naturels doivent se prendre en complément à celui conseillé par votre médecin. Comme nous l’avons évoqué précédemment, une cystite mal soignée peut entraîner des problèmes plus graves, notamment au niveau de vos reins.

Des conseils divers :