Vaincre la maladie » Ejaculation précoce

Éjaculation précoce : Que faire ? Solutions et traitements

Programme du Coaching Vidéo en 7 Étapes

Le coaching vidéo proposé par les scientifiques Pascal de Sutter et Alexandra Hubin se présente en 7 étapes. Chacune de ces étapes a son utilité bien définie. Cependant, leur ensemble ne vise qu’un but unique, celui d’apporter une solution à votre problème d’éjaculation précoce. L’atout de ce programme, c’est qu’il est conçu pour avoir un effet durable, sinon même définitif. Avec ce programme de coaching vidéo, la technologie donne une satisfaction totale à l’éjaculation précoce de l’homme et participe de ce fait, à l’harmonie des couples.

1. Dompter le Réflexe Éjaculatoire

Dompter le réflexe éjaculatoire

2. Estimer la Fréquence Éjaculatoire

Estimer la Fréquence Éjaculatoire

3. Gérer les Préliminaires

Gérer les Préliminaires

4. Pénétrer au Bon Moment

Pénétrer au Bon Moment

5. Adopter les Bonnes Positions

Adopter les Bonnes Positions

6. Devenir un Chef d’Orchestre Érotique

Devenir un Chef d'Orchestre Érotique

7. Donner Plus de Plaisir à une Femme

Donner Plus de Plaisir à une Femme

Comment ne plus être précoce ?

L’éjaculation précoce est longtemps demeurée un sujet tabou. À l’instar de troubles d’érection, elle touche également la majorité des hommes. Elle devient source des problèmes conjugaux et des cas d’infidélités lorsqu’elle n’est pas traitée convenablement. Heureusement, il faut noter que ce mal n’est pas une pathologie. Il existe de nombreuses solutions pour retrouver son meilleur niveau. Comment ne plus être précoce alors ? Suivez nos conseils à travers cet article.

Les méthodes psychologiques et naturelles pour ne plus être précoce

L’approche sexo comportementale (TC) pour contrôler son éjaculation

L’approche comportementale repose plus sur les techniques qui vont vous aider à limiter les tensions, le stress et l’excitation. En effet, si vous éjaculez dès que vous êtes excité, cela prouve que vous avez du mal à faire durer le plaisir pendant l’acte sexuel. Cette approche vous aide à identifier et à mieux contrôler votre niveau d’excitation tout en réduisant votre anxiété et surtout votre peur. Le traitement met l’accent sur un certain nombre de techniques de contrôle. Nous avons notamment :

  • Le Stop and go : il s’agit d’interrompre la pénétration lorsque l’excitation est à son comble, de patienter environ quelques secondes avant de continuer. Répétez la technique trois à quatre fois avant d’éjaculer.
  • Le squeeze : C’est une technique aussi très utilisée pour ne pas être précoce au lit pendant que vous faites l’amour. Elle met l’accent sur les compressions du gland. Dans cette technique, la partenaire enserre la couronne du gland de son homme avec son index et son médius gauche. Son pouce gauche est maintenu sur le frein, ceci pour empêcher l’homme de vite éjaculer.

La respiration sexo-corporelle pour retenir votre éjaculation

La respiration est une méthode efficace pour ne plus être précoce. La pratique par exemple de la respiration sexo-corporelle donne de bons résultats. Elle vous aide à vous rééduquer vous-même et à mieux gérer le stress et la peur. Vous pouvez pratiquer cette gymnastique régulièrement pour pouvoir mieux vous préparer avant de faire l’amour à votre partenaire. Comment faire cet exercice :

  • Inspirez de façon approfondie par la bouche et retenez votre respiration jusqu’à ce que le ventre soit rempli d’air ;
  • Expirez pour le vider :
  • En se tenant débout, bougez votre bassin. Ensuite, les jambes légèrement fléchies, faites des mouvements de va-et-vient avec les fesses ;
  • Inspirez et gonflez le ventre lorsque les fesses sont en arrière puis dégonflez le ventre lorsqu’elles sont en avant.

Cet exercice simple qui fait intervenir la respiration vous aidera à faire baisser la pression. Il vous aide aussi à limiter la peur de n’être pas à la hauteur.

Adoptez une bonne position sexuelle

Il convient également d’adopter les bonnes positions pour ne plus être précoce. En effet, certaines positions sexuelles permettent à l’homme de se concentrer sur ses sensations, son corps et de se retrouver dans un état d’esprit agréable. Celle qui est la plus préconisée est celle où la femme est assise sur l’homme, ce dernier étant couché sur le dos. Cela permet à l’éjaculateur d’être plus détendu et de ne pas gérer l’acte sexuel. Prenez le temps nécessaire de faire les caresses. Les préliminaires participent à une sexualité plus agréable. Elles aident également l’homme à surmonter la peur et augmentent sa confiance.

Outre ces méthodes, il est important de privilégier une alimentaire saine. La femme doit également aider son partenaire à prendre confiance en l’aidant à se déstresser et à ne pas se culpabiliser. Ceci est indispensable pour qu’elle puisse atteindre l’orgasme pendant l’amour.

Les traitements médicamenteux pour retarder l’éjaculation

Outre les traitements naturels, il existe aussi des médicaments dont les principes actifs peuvent vous aider à ne plus être précoce.

Priligy

Il faut noter jusqu’à ce jour qu’il s’agit du seul médicament qui a reçu l’autorisation de mise sur le marché (AMM). Ce médicament fait à base de dapoxetine est efficace pour le traitement de l’éjaculation prématurée selon une étude Hollandaise. Il a le pouvoir de ralentir votre éjaculation, multipliant par trois environ le délai entre la pénétration et l’éjaculation. Ce psychotrope est recommandé uniquement pour les hommes âgés de 18 à 64 ans. Il faut savoir que le principe actif de ce médicament s’élimine vite.

Pour la posologie, il est conseillé de prendre un comprimé avec au moins un grand verre d’eau, ceci une à trois heures avant l’acte sexuel. La dose initiale recommandée est de 30 mg. Toutefois, ce médicament ne doit pas faire objet d’un usage quotidien en continu. Étant donné qu’il agit sur la sérotonine présente dans l’organisme de l’homme, il peut être pris de manière ponctuelle sans risque de sevrage.

Le traitement local par les anesthésiques locaux

Depuis 2018, une association fixe d’anesthésiques locaux est commercialisée sous forme de spray à pulvériser sur le gland. Elle est constituée de la lidocaïne et de la procaïne. Ces deux anesthésiants, grâce à leur pouvoir, empêchent les influx nerveux d’être transmis dans le gland du pénis, réduisant ainsi sa sensibilité.

L’efficacité de cette association d’anesthésiants a été prouvée lors de 2 essais cliniques. Ces essais ont regroupé 556 hommes gênés par un délai d’éjaculation considéré trop court. Au bout de 3 mois, les résultats ont montré que 72 % des hommes et 77 % des partenaires ayant été sous ce traitement ont affirmé être satisfaits de leurs rapports sexuels contre réciproquement 24 % et 35 % ayant consommé un placebo.

Toutefois, ces anesthésiants provoquent quelques effets secondaires importants. Ils sont locaux et sont présents à la fois chez l’homme que chez la femme. Il faut donc bien laver le gland avant l’acte sexuel.

Il faut également rappeler qu’une consultation auprès d’un sexologue ou d’un médecin généraliste est indispensable pour le choix d’un médicament ou antidépresseurs. Une thérapie sexo-fonctionnelle ou une sexothérapie conduite par un sexologue en couple est généralement conseillée. Elles instaurent un climat favorable à une sexualité plus épanouie.

Combattre l’éjaculation précoce : Les programmes de coaching en ligne

Les séances de coaching vidéo en ligne peuvent vous aider à ne plus souffrir d’éjaculation précoce pendant l’amour. Elles mettent à votre disposition les conseils des meilleurs sexologues et médecins que vous pouvez suivre étape par étape pour mieux contrôler votre éjaculation. Grâce à ses recommandations, vous allez réapprendre à avoir le contrôle de votre corps, afin de mieux jouir des sensations et du moment. Vous y apprendrez également à dompter convenablement votre réflexe éjaculatoire, à mieux estimer la fréquence éjaculatoire au lit. Ces séances de coaching en ligne vous aident également à adopter les bonnes positions et de savoir le bon moment pour pénétrer. Bref, elles vous initient à l’art de bien faire l’amour.


Éjaculation précoce

Le bien-être d’une personne passe par une vie sexuelle très épanouie. Il arrive parfois que l’éjaculation précoce joue le rôle de trouble-fête. Également appelée éjaculation prématurée, l’éjaculation précoce fait partie des troubles sexuels qui surviennent durant la vie d’un homme.

Selon les spécialistes, il en existe deux formes. En premier lieu, l’éjaculation précoce primaire qui survient à chaque rapport sexuel, indifféremment du partenaire sexuel. On parle plutôt d’éjaculation précoce secondaire, quand le dysfonctionnement apparaît de manière subite, sans qu’aucun signe précurseur n’ait été détecté au préalable. Dans tous les cas, ce trouble est révélateur d’une pathologie associée qu’il faudra rechercher. L’éjaculation précoce a des conséquences néfastes sur l’individu atteint, allant de perte d’estime de soi aux problèmes conjugaux. Pour éviter ces conséquences, il serait judicieux de savoir comment ne plus être précoce. On fait le point dans cet article.

Éjaculation précoce : quelles sont les causes ?

L’éjaculation précoce a longtemps été considérée comme un trouble uniquement psychologique. Mais avec des études approfondies, il a été démontré que ce mal est associé à des troubles neurobiologiques, et/ou à une susceptibilité génétique. Toutefois, il n’y a pas de causes exactes qui font de vous un éjaculateur précoce.

Les facteurs psychologiques de ce trouble sont entre autres:

  • l’anxiété
  • le stress
  • les chocs émotionnels

Il y a également de nombreuses causes neurobiologiques qui pourraient être à la base de ce trouble, à savoir:

  • une hyperexcitabilité du réflexe d’éjaculation
  • une hypersensibilité du gland
  • une hypersensibilité des récepteurs à la sérotonine
  • une inflammation de la prostate
  • hyperthyroïdie
  • une maladie neurologique telle que la sclérose en plaques

La consommation d’alcool ou de stupéfiants est également un facteur pouvant expliquer une éjaculation prématurée.

Éjaculation précoce : Traitement, solution et remèdes

Il faut savoir que ce trouble n’est pas une pathologie. Il existe ainsi plusieurs moyens de revenir à son meilleur niveau, que ce soient des traitements, des solutions ou des remèdes à l’éjaculation précoce. Éjaculation précoce : que faire ? Voici des solutions idoines.

Les médicaments pour retarder l’éjaculation

Avec l’avancée de la médecine, des solutions médicamenteuses pour lutter contre l’éjaculation précoce ont été développées pour permettre de remédier à l’éjaculation précoce.

La dapoxetine

À ce jour, un seul médicament est mis sur le marché et est à base de dapoxetine : Priligy. Selon une étude hollandaise, ce psychotrope permet de multiplier par trois le délai entre la pénétration et l’éjaculation. Mais cela devient possible à partir d’environ douze semaines de traitement. Ce médicament a reçu une AMM (Autorisation de mise sur marché) et est disponible pour les hommes âgés de 18 à 64 ans. Ce médicament à base de dapoxetine est commercialisé depuis 2013. Pour la posologie, il faut prendre un comprimé, une à trois heures avant l’acte sexuel. Étant donné que son principe actif s’élimine vite, il peut être pris ponctuellement, quand l’homme en a besoin, sans craindre l’effet de sevrage. En effet, ce médicament agit sur la quantité de sérotonine présente dans l’organisme. Selon les patients, le médicament est efficace dans la mesure où il les aide à retarder suffisamment leur éjaculation. Toutefois, la dapoxetine n’est pas destinée à un usage quotidien en continu.

Le traitement local de l’éjaculation précoce

Il existe une autre méthode pour remédier à ce problème, c’est le traitement local. Depuis environ deux ans, une association fixe d’anesthésiques locaux est commercialisée. Elle est composée de lidocaïne et de prilocaïne et se présente sous forme de spray à pulvériser sur le gland. Grâce à ses deux anesthésiants, ce médicament bloque la transmission des influx nerveux dans le gland du pénis et réduit donc sa sensibilité. Ce médicament a prouvé son efficacité lors de deux essais regroupant 556 sujets qui se plaignaient d’un délai d’éjaculation trop court. Au bout de trois mois, 72 % des hommes et 77 % des partenaires sous ce traitement ont affirmé être satisfaits de leurs rapports sexuels. Toutefois, il faut faire attention quant à l’utilisation de ce médicament, car il présente des effets secondaires graves.

Des exercices pour ne plus souffrir d’éjaculation précoce

Il existe également des exercices pour pallier le problème d’éjaculation précoce.

Le squeeze

C’est un exercice très utilisé pour retarder l’éjaculation. Cette méthode se déroule de deux manières différentes.

  • Primo, de manière extra-vaginale. Cette méthode consiste à stimuler le pénis en pensant à vos fantasmes, des images sexuelles, jusqu’à ressentir la sensation d’imminence. Puis, pressez la racine du gland entre le pouce et l’index, tout en ayant le pouce sur le frein de la verge. Maintenez cette pression durant deux à trois secondes, afin de diminuer l’excitation et de stopper le réflexe éjaculatoire. Cette technique peut être faite par vous-même ou par votre partenaire.
  • Secondo, la méthode intravaginale. Elle doit se faire après plusieurs jours de pratique de la première méthode. Elle consiste à contrôler l’éjaculation pendant la pénétration. Vous pouvez utiliser les positions simples comme l’andromaque, ensuite restez immobile pendant que votre partenaire s’attelle à faire les va-et-vient. Dès que l’envie d’éjaculer se présente, dites à votre partenaire de se lever légèrement et faire illico presto la compression. Répétez ce processus jusqu’à atteindre quinze à vingt minutes sans éjaculer.

Cet exercice nécessite plusieurs mois de pratique afin d’obtenir des résultats durables. Aussi, introduisez petit à petit d’autres poses du kamasoutra.

L’entraînement du périnée

Cet exercice consiste à faire travailler les muscles du périnée qui interviennent dans le processus d’éjaculation. Il se pratique en solo et nécessite beaucoup de minutie. Voici les différentes étapes de l’exercice :

  • Localisez d’abord les muscles du périnée. Pour ce faire, placez un doigt entre l’anus et les testicules, puis essayez de retenir votre urine. Vous constaterez ainsi que les muscles se contractent dans cette zone. Faites alors dix à quinze contractions plusieurs fois par jour.
  • Ensuite, multipliez cet exercice musculaire jusqu’à pouvoir contracter ces muscles durant trente secondes minimum, au bout de trois semaines.
  • Enfin, pendant l’acte sexuel, quand vous sentirez l’éjaculation proche, vous n’aurez qu’à contracter votre périnée. Cette méthode fera tomber l’excitation et retardera donc votre éjaculation.

Le stop and go

En français, cela signifie “arrête et continue”. C’est un exercice parfois contraignant au début, mais qui donne de bons résultats à la longue. Pour bénéficier de son efficacité, il va falloir le pratiquer régulièrement.

La technique est simple. D’abord, faites cet exercice en solo. Stimulez votre pénis en vous masturbant ou en utilisant des sex toys​​​. Puis, juste avant l’imminence de l’éjaculation, arrêtez-vous et patientez environ dix secondes avant de continuer. Répétez l’opération trois à quatre fois avant d’éjaculer.

Cet exercice doit être utilisé systématiquement pendant chaque rapport sexuel, plusieurs fois par semaine. L’efficacité se fera donc ressentir durant les mois qui vont suivre.

En somme, l’éjaculation précoce est un trouble sexuel qui touche la majorité des hommes. Mais, grâce aux méthodes citées dans cet article, vous parviendrez à le vaincre.

Comment retenir son éjaculation ?

Le problème d’éjaculation précoce est une situation souvent très taboue pour les hommes. Que soit entre eux ou avec leur médecin, ils ne sont pas en mesure d’aborder le sujet, puisqu’ils le considèrent comme une faiblesse. Ils pensent également en majorité que c’est quasi impossible d’arriver à retenir une éjaculation.

Plusieurs facteurs peuvent être à l’origine d’une éjaculation précoce. Soit, vous disposez d’une sensibilité extrême au niveau de votre zone érogène ou vous avez un réflexe d’éjaculation très excitable. Le manque d’expérience, un taux très élevé de sérotonine, des maladies peuvent aussi vous pousser à vite atteindre l’orgasme en laissant échapper votre sperme. Alors, comment retenir votre éjaculation ?

Des techniques simples pour retarder votre éjaculation.

Il existe plusieurs techniques pour vous apprendre à retenir une éjaculation. En effet, vous pouvez d’abord essayer de parler avec votre partenaire sur le sujet. Cela vous aidera à déstresser, car le stress est le facteur qui augmente votre sérotonine. Ensemble, vous allez trouver une solution à travers la pratique de rapports sexuels plus détendus. Ne pas essayer ne va pas arranger les choses. Faites durer vos préliminaires. Ces derniers sont parmi les meilleurs moyens de donner du plaisir à votre partenaire. Plus vous réussirez vos préliminaires sur long moment, plus votre partenaire atteindra plus vite l’orgasme lorsque vous allez la pénétrer.

La technique du « Stop and Go » est très efficace lorsqu’on se demande comment retenir une éjaculation. Le but recherché ici est de stopper la stimulation de votre sexe quand vous sentez venir l’orgasme, puis de recommencer 30 à 60 secondes plus tard. Cela peut se faire lors d’un rapport sexuel avec votre partenaire, ou encore pendant une masturbation. Vous pouvez le faire autant de fois que vous le voulez jusqu’à ce que vous décidiez d’éjaculer.

Il existe encore assez de méthodes pour le faire puisque des chercheurs ont vraiment travaillé sur comment faire pour retenir son éjaculation le plus longtemps possible. C’est parce que la majorité des hommes ont ce problème. La méthode « squeeze » est très connue, pour vous éviter d’éjaculer trop vite. Elle consiste à presser la partie entre votre anus et vos testicules sur 30 secondes approximativement, juste au moment où l’éjaculation tente de venir.

À la question comment faire pour retenir son éjaculation, les exercices de Kegel vous proposent de faire des séries de 10 répétitions qui consistent à travailler votre muscle pubococcygien pour éviter l’éjaculation précoce. De toutes les manières, lorsque vous aurez l’habitude de faire fréquemment l’amour, vous ne serez plus sujets à cette habitude puisque votre excitation mentale sera réduite.

Du sport et des traitements médicamenteux pour retenir votre éjaculation

Le sport est bon pour réguler votre taux de sérotonine. Plus vous avez un corps sain, plus vous durerez longtemps dans vos rapports sexuels et vous n’aurez pas à vous en faire sur comment retenir son éjaculation. Des repas sains sont aussi synonymes de bien être au niveau du sexe. Les aliments tels que : les grenades, les baies et les pastèques peuvent faire durer votre éjaculation, si vous en consommez.

En ce qui concerne les traitements médicamenteux, il en existe suffisamment pour régler ce problème. Il y en a qui contrôlent la sécrétion de vos hormones sexuelles. Des mélanges de vitamines et gels anesthésiques aussi, peuvent vous aider à vous retenir plus longtemps.

Comment éviter l’éjaculation précoce ?

L’éjaculation précoce est le trouble sexuel le plus fréquent chez les hommes. Il touche environ 1 homme sur 3 dans sa vie. Toutefois, il ne s’agit pas d’une affection ou d’une maladie incurable. Plusieurs méthodes sont connues pour leur efficacité contre ce mal. Cet article vous dit comment éviter l’éjaculation précoce. Découvrez !

Les méthodes psychologiques pour éviter l’éjaculation précoce

Sur le plan psychologique, il convient de réduire les tensions et l’excitation. En effet, l’autosuggestion avec les images séduisantes doit être absolument bannie qu’elles soient mentales ou réelles. Si vous prenez l’habitude d’éjaculer dès que vous êtes excité, il est évident que vous rencontrerez des difficultés à faire durer le plaisir. Dans le même temps, vous devez limiter votre stress aussi bien lors de l’acte sexuel qu’au quotidien.

La situation sera encore plus grave à partir du moment où un réflexe conditionné se développe chez l’homme. Chose possible après des déceptions répétées avec sa partenaire. L’idéal est donc de prendre plus de temps lors des préliminaires, ce qui favoriserait un climat conjugal plus détendu et jouissif.

Le préservatif contre le problème d’éjaculation

Le port de préservatif lors des relations sexuelles peut aider l’homme à vaincre le problème d’éjaculation. Un préservatif plus ou moins épais juste au niveau du gland, agit comme un rempart contre la sensibilité, permettant donc à l’homme d’éjaculer moins vite. Il existe plusieurs marques qui ont opté pour une tête de préservatif plus épaisse afin de réduire la sensibilité à ce niveau précisément. Choisir ces marques vous aidera donc à résoudre votre problème d’éjaculation.

Les positions sexuelles au cours des rapports

Ici, vous devez vous concentrer sur vos sensations et votre corps lors des rapports sexuels. Vous vous demandez surement comment faire pour éviter l’éjaculation précoce grâce aux positions sexuelles. Nous proposons deux solutions.

En premier lieu, il y a la position dans laquelle l’homme est couché sur le dos et la femme au-dessus. Cette position requiert un certain effort de la part de la femme, mais l’homme lui sera un peu plus relax et moins sollicité. Toutefois, il faudra que la femme accepte de jouer le jeu, car elle ne doit pas employer des mots stressants. Vous devez vous retrouver dans un état d’esprit agréable pour que cette méthode fonctionne.

Une seconde position simple, aussi bien pour l’homme que pour la femme, recommande l’allongement des deux partenaires. L’homme devra se mettre au-dessus de la femme avec une légère inclinaison de chacun sur le côté. Ils doivent veiller à ce que le haut des corps soit séparé, mais que les bassins soient en contact. Les partenaires pourront se regarder, se caresser et s’embrasser aisément.

Un traitement médicamenteux pour retarder l’éjaculation

Officiellement, l’utilisation d’un seul médicament est permise contre l’éjaculation précoce : c’est le Priligy. Pour ce faire, vous devez prendre un comprimé une à trois heures avant l’acte sexuel. Parce que son principe actif s’élimine rapidement, vous pourrez l’utiliser ponctuellement dès que vous en sentez le besoin.

Une autre option consiste à passer une crème anesthésiante en couche mince sur la couronne du gland tout en la massant. Vous aurez moins de sensations et l’éjaculation sera retardée. Faites toutefois attention à ne pas en mettre trop afin d’éviter toute irritation du vagin de la femme. Pour vous aider, vous pouvez également opter pour le coaching vidéo. Vous serez ainsi guidé étape par étape afin de pouvoir vaincre votre éjaculation précoce.

Comment soigner l’éjaculation précoce ?

L’éjaculation précoce est un trouble sexuel qui touche de nombreux hommes à travers le monde. En France, près d’un homme sur trois souffre d’une éjaculation prématurée. Facteur de honte, ce phénomène reste un sujet tabou pour les principaux concernés. Pourtant, des solutions existent et favorisent une sortie de crise. Découvrez dans cet article l’essentiel à retenir sur l’éjaculation précoce.

Comprendre les causes de l’éjaculation précoce

Dans l’optique de soigner l’éjaculation précoce, il est indispensable d’en connaître les origines. Les causes de l’éjaculation précoce sont diverses. Ce trouble peut être d’ordre psychologique, physique ou encore psycho comportemental (stress, tensions au sein du couple, troubles érectiles…).

À cela s’ajoute le manque régulier d’activités sexuelles. Le mode de vie également a des répercussions sur la maîtrise de l’éjaculation par l’homme. Il convient dès lors de s’intéresser aux solutions efficaces pour pallier cette situation.

Adopter les solutions adéquates contre l’éjaculation précoce

Le traitement contre l’éjaculation précoce revêt deux formes : l’aspect comportemental et l’aspect médicamenteux.

Les techniques de lutte contre l’éjaculation précoce

L’approche sexo comportementale est une technique efficace contre les troubles érectiles. Elle vise à aider l’homme dans l’identification et le contrôle de son niveau d’excitation, en réduisant l’anxiété et en augmentant la confiance en soi. Elle porte en premier lieu sur le « Stop-and-go ». Pendant l’acte sexuel, l’homme et sa partenaire doivent arrêter tout mouvement lorsque ce dernier sent l’excitation arriver.

En second lieu, le traitement met l’accent sur les compressions du gland ou « Squeeze ». Cette technique demande à la femme d’utiliser son pouce comme un frein pour étrangler le gland. La thérapie sexo-fonctionnelle quant à elle se concentre uniquement sur l’homme. Ce dernier pratique seul des exercices de respiration par le ventre.

Il inspire par la bouche pour gonfler son ventre. Il déplace ensuite son bassin : debout avec les jambes légèrement fléchies, il déplace ses fesses en arrière ou en avant, puis expire en vidant sa cage thoracique. En dehors de cette technique, augmenter la fréquence des rapports est une bonne solution. Le bon rythme est de deux ou trois rapports sexuels par semaine.

Aider l’homme à déstresser et à ne pas culpabiliser est également utile. La partenaire ne doit pas montrer à son compagnon son anxiété. Il faut prendre du temps pour les caresses préliminaires ainsi que pour la communication pendant l’acte. Il convient aussi de favoriser certaines positions sexuelles : la femme doit permettre à l’homme d’être à l’aise.

Amusez-vous à travers des jeux afin d’oublier le stress. Proposez-lui de consulter un médecin pour la prescription d’un médicament ralentissant le réflexe éjaculatoire. Aussi, l’utilisation d’un préservatif épais rend-elle moins sensibles les parties génitales de l’homme.

Comment contrôler son éjaculation ?

L’éjaculation précoce est une réalité, moralement difficile à vivre, pour la plupart des hommes qui en souffrent. Selon des statistiques médicales, un homme sur quatre, est affecté par ce trouble sexuel. Dans environ 90% des cas, l’impossibilité de contrôler son éjaculation, remonte aux premiers pas de la vie sexuelle. Globalement, les moyens d’en échapper sont d’ordre psychologique. Cependant, il existe aussi un traitement pharmacologique, pour aider la personne à retarder l’ascension de la montagne. Découvrez dans cet article des solutions pour contrôler l’éjaculation précoce.

Qu’est-ce que l’éjaculation précoce ?

L’éjaculation précoce n’est pas une pathologie. Il s’agit, tout simplement, d’un trouble du comportement sexuel. L’homme a du mal à contrôler son éjaculation, ce qui conduit à une éjaculation précoce. On parle d’éjaculation précoce, lorsque, survient, chez l’homme, le sentiment de ne pas satisfaire sa partenaire.

Les normes, généralement, admises estiment qu’il y a éjaculation précoce, quand, celle-ci, se produit, moins de deux à trois minutes, après la pénétration. Cette situation amène à se demander comment controler son ejaculation ? Il est facile d’apprendre à contrôler son éjaculation. Il suffit de pratiquer certaines astuces.

Techniques de contrôle

Les solutions à ce trouble sexuel sont essentiellement d’ordre psychologique, comme mentionné plus haut. L’un des meilleurs moyens, pour normaliser l’éjaculation, est de réduire l’excitation et le stress. Beaucoup d’hommes, éprouvent une véritable addiction aux scènes pornographiques. En cultivant l’habitude de se laisser aller à l’orgasme, l’effet s’en fait ressentir dans les rapports sexuels.

Certains préconisent, par ailleurs, l’utilisation du préservatif. Dans un couple, l’idée peut ne pas paraître originale, mais de façon circonstancielle, cela peut aider à contrôler une éjaculation. Les spécialistes suggèrent l’usage de préservatifs épais, dont la physionomie peut agir comme un frein, dans la sensibilité du pénis. Des préservatifs ont été conçus à dessein, pour aider ces personnes, à prolonger la durée de leurs rapports sexuels.

Une technique très répandue pour arriver à contrôler l’éjaculation précoce, est le « Stop and go ». Il s’agit d’interrompre le mouvement de pénétration, au moment où l’excitation monte à son paroxysme. Ensuite, reprendre la pénétration, quand l’euphorie retombe quelque peu, juste pour retarder l’éjaculation. De façon générale, le « stop and go », peut indisposer la partenaire, dont le plaisir est soudainement interrompu. Cela à un moment sensible. Toutefois, son impact sur le retardement de l’excitation est tangible.

Une autre astuce, un peu plus complexe, est le « squeeze ». Dans cette technique, la femme repère le gland de son partenaire, dont elle enserre la couronne, avec son index et son médius gauche. Tandis que, son pouce gauche est maintenu sur le frein, qui est une ligne identifiable sur la partie inférieure du gland.

La Gymnastique

La respiration sexo-corporelle peut aussi être intéressante, en termes de résultats. De façon isolée, le sujet peut pratiquer cet exercice régulièrement pour se préparer aux rapports sexuels. Comment cela se passe-t-il concrètement ?

  • Inspirer profondément par la bouche et laisser le ventre se remplir d’air.
  • Expirer pour le vider.
  • Bouger le bassin, en se tenant debout.
  • Garder les jambes légèrement fléchies et faire des va-et-vient, avec les fesses.
  • Inspirer et gonfler le ventre lorsque les fesses sont en arrière.
  • Dégonfler le ventre quand les fesses sont en avant.

Cet exercice peut se faire régulièrement avec à l’appui la masturbation. Cela permet d’en tester les effets sur sa capacité à contrôler son éjaculation, en faisant intervenir la respiration pour baisser la pression.

Toutes ces techniques permettent au sujet d’apprendre comment contrôler son éjaculation.

Pour l’heure, le traitement pharmacologique, le mieux connu, est le Priligy. Il est indiqué d’en prendre, un comprimé, trois heures, avant le début des rapports sexuels.

Voilà donc quelques astuces qui permettent de savoir comment contrôler son éjaculation.

Comment ralentir l’éjaculation ?

L’éjaculation précoce est aujourd’hui un véritable fléau de société qui menace la vie de plusieurs couples dans le monde. Qu’ils soient vieux ou jeunes, les hommes atteints de ce mal n’arrivent pas à s’épanouir et développent parfois des problèmes de complexe. Grâce à cet article, vous serez très bien aguerris afin d’arriver à bout de vos troubles d’éjaculation précoce.

Prendre des médicaments

La science étant essentiellement évolutive, celle-ci a su mettre au point des médicaments qui ont la propriété de ralentir l’éjaculation précoce. Au nombre de ces derniers, vous avez le Priligy, Stud 100, Argentum Nitricum ou encore Viasil. Les jours où vous demandez « comment ralentir l éjaculation » sont désormais derrières vous.

Priligy (Dapoxétine)

Apparu depuis quelques années, le Priligy est un médicament qui lutte contre l’éjaculation précoce. Recommandé pour des hommes dont leur âge est compris entre 18 et 64 ans, ce comprimé est jugé très efficace. Mais comment ralentir son ejaculation avec le Priligy ? Ce sont les composants de ce médicament qui font tout le travail. Grâce au dapoxétine, il capture la sérotonine (facteur favorisant l’éjaculation précoce) et ralentit donc le processus.

Argentum Nitricum

Généralement utilisé pour soigner des crises d’anxiété, ce dernier s’est révélé très utile contre l’éjaculation précoce. Étant donné qu’il est fabriqué à base du nitrate d’argent, ce dernier réussira à prolonger la période d’érection des hommes. Pour ce qui est de la posologie et des autres détails, allez auprès d’un médecin et mettez en avant comment ralentir ejaculation.

Quelques exercices naturels pour ralentir son éjaculation précoce

Si les médicaments ont souvent des effets secondaires, il existe bien d’autres alternatives naturelles qui ont fait leurs preuves. Comment ralentir l ejaculation à l’aide des exercices naturels ? Si cette question vous taraude l’esprit, nous vous invitons à prendre connaissance de ses différentes techniques.

  • La méthode stop and go

La méthode stop and go est un exercice qui vient en complément à plusieurs autres qui sont faits en amont. Avant d’arriver à ce stade, l’homme doit donc nécessairement apprendre à redécouvrir son corps et à connaître son imminence orgasmique. Elle consiste en ce que la femme s’abstient de tout contact physique avec son partenaire au moment où ce dernier ressentira des sensations prémonitoires de son orgasme. Appliquée au moins 3 fois sur une période comprise entre 7 à 10 jours, elle aidera l’homme à ralentir son éjaculation.

Il faut bien noter qu’après cette dernière, l’homme devra continuer avec des exercices comme le start and stop et le dernier effort. Ils stipulent respectivement que la femme interrompt ses mouvements sexuels sans se retirer de l’homme et qu’il puisse parvenir à le faire tout seul lorsqu’il sentira l’orgasme venir. Le start and go et le dernier effort, sont également réalisés à la même fréquence que le stop and go c’est-à-dire 3 fois sur une durée comprise entre 7 à 10 jours.

Comment lutter contre l’éjaculation précoce ?

Selon les statistiques, 25 % des hommes sont sujets aux éjaculations précoces. Pour arriver à cette conclusion, les études ont supposé qu’une éjaculation est précoce, quand elle survient 1 à 3 minutes après la pénétration, sans que la partenaire ait trouvé satisfaction. Même si l’éjaculation précoce peut s’avérer extrêmement frustrante, elle n’est pas forcément le signe d’une maladie. Elle est souvent due à un simple dysfonctionnement. Il existe fort heureusement des solutions pour remédier à cela. Nous vous disons comment lutter contre l’éjaculation précoce.

Qu’est-ce que l’éjaculation précoce ?

On considère qu’un rapport sexuel dure en moyenne 4 ou 5 minutes et commence réellement à partir du moment où il y a pénétration pour prendre fin après l’éjaculation de l’homme. D’ailleurs, c’est après l’éjaculation que le pénis perd peu à peu son érection jusqu’à retrouver sa taille normale.

L’éjaculation est le processus grâce auquel le sperme est expulsé à la fin de l’acte sexuel. Il se déroule en deux étapes. La première est celle durant laquelle les canaux déférents, la prostate et les vésicules séminales se contractent afin d’expulser vers l’urètre le sperme. Ce qui engendre une certaine tension au niveau de l’urètre indiquant que l’éjaculation est imminente.

La deuxième est celle où le sperme est expulsé vers l’extérieur de l’organe reproducteur mâle. Ce sont les muscles se trouvant à la base de la verge et de l’anus qui se contractent afin d’éjecter le sperme. On parle d’éjaculation précoce, lorsque l’homme n’arrive pas à exercer de contrôle sur ce processus et qu’il libère son sperme une à deux minutes après pénétration.

Quelles solutions pour lutter contre l’éjaculation précoce ?

Il existe plusieurs méthodes permettant d’éviter les éjaculations précoces. L’un des conseils donnés fréquemment aux personnes souffrant d’éjaculation précoce est d’éviter d’imaginer des situations qui peuvent s’avérer trop excitantes pour elles. Il faut comprendre par là que l’excès d’excitation peut-être source d’éjaculation précoce. Pensez simplement à autre chose, comme le travail, quand l’excitation devient trop forte.

Une autre possibilité est d’éviter de conditionner son éjaculation à des gestes comme la pénétration ou les gémissements de sa partenaire. Pour cela, il est conseillé de prendre du temps pour les préliminaires et d’éviter de pénétrer trop rapidement sa partenaire. En plus, les préliminaires aident à détendre l’atmosphère et à éviter que le stress ne tende trop les muscles.

Certaines positions sexuelles aident également à éviter les réflexes conditionnés et à détendre l’atmosphère. La plus connue est celle où l’homme se retrouve couché sur le dos et la femme assise sur ce dernier. Cela permet à l’homme de ne pas avoir à gérer l’acte sexuel. Certains sexologues préconisent l’utilisation par les personnes trop sensibles du gland d’un préservatif à bout épais. En effet, il existe des préservatifs qui sont fabriqués avec cette particularité. Ils réduisent les sensations au niveau du gland durant l’acte.

Toujours pour les personnes trop sensibles du gland, il existe des crèmes spéciales qui aident à anesthésier en partie le gland. Cela fait que l’homme ressent moins de sensations durant l’acte. Faites toutefois attention à ne pas dépasser les doses prescrites cela pourrait être mauvais pour la santé de votre partenaire.

Vous pouvez également faire recours au coaching vidéo. Vous pourrez ainsi suivre étape par étape des conseils, qui vous permettront de mieux contrôler votre éjaculation. C’est d’ailleurs l’une des solutions les plus appréciées. Vous réapprenez à avoir le contrôle sur votre corps, afin de mieux profiter des sensations et du moment.

Comment retarder l’éjaculation ?

Comment retarder l’éjaculation précoce ? C’est l’une des questions que se posent de nombreux hommes. En effet, 1/5 des Français sont confrontés à ce problème qui n’est en rien, une maladie. Cependant, le phénomène peut entraîner de la frustration au sein d’un couple, et même pire. Le présent article vous explique comment faire pour retarder l’éjaculation.

Avoir connaissance de la phase du plaisir

Lorsque la verge pénètre le vagin et que les différents mouvements de va-et-vient commencent, votre plaisir augmente en même temps que l’excitation. À force de répéter les mouvements, l’excitation monte considérablement et le plaisir se duplique.

À ce moment, vous êtes sur le point d’atteindre l’orgasme, mais il y a moyen de le repousser. Il vous suffit de le maîtriser. Pour ce faire :

  • suspendez tous les mouvements,
  • retirez votre verge à moitié du vagin de votre partenaire,
  • contractez tous les muscles de votre périnée,
  • serrez votre anus ainsi que vos fesses puis fermez la vessie un peu comme pour retenir l’urine.

Cette stratégie est efficace pour retarder son éjaculation pendant l’acte sexuel.

Mieux respirer pour éviter l’éjaculation précoce

Si vous vous demandez comment retarder l’éjaculation d’un homme, pensez à la technique de la respiration. Dirigez toute votre concentration sur votre respiration dès que vous sentez l’éjaculation approcher.

Procédez à une inspiration profonde à travers le nez puis pendant quelques secondes, bloquez-la. Relâchez ensuite l’air à travers la bouche, mais de manière brusque. Vous pouvez également détourner toute votre attention de l’instant présent en pensant à d’autres choses. Cette technique doit se pratiquer pendant au moins une minute et demie.

Quelques conseils pour retarder une éjaculation

Voici quelques conseils pour vous aider à éviter une éjaculation précoce.

  • Faire durer les préliminaires : si vous avez du mal à durer au lit, alors prolongez au maximum les préliminaires. Faites en sorte que votre partenaire soit extrêmement excité avant de la pénétrer.
  • Masturbez-vous à plusieurs reprises dans la journée (3, 4 fois). Cela vous rendra plus endurant au lit le soir.
  • Recourez à la stratégie « Stop-and-go« . Masturbez-vous jusqu’au moment de l’éjaculation puis arrêtez. Patientez le temps que l’excitation s’apaise et reprenez. Répétez le jeu pendant une quinzaine de minutes tous les jours pendant trois mois.

Vous pouvez aussi essayer la méthode de « squeezing« . Il s’agit d’une stratégie que les sexologues ont mis au point pour répondre à la question suivante : comment retarder l’éjaculation chez l’homme ?

Le principe est similaire au précédent. La différence ici est que vous devez le faire avec votre partenaire. Cette dernière doit vous masturber jusqu’à ce que vous atteigniez l’orgasme. Mais au moment d’éjaculer, elle arrête puis presse la verge pour réduire l’excitation. Passez ensuite à la pénétration en appliquant le même principe. C’est-à-dire stopper au moment de l’éjaculation et tout recommencer.

Recourir à un médicament

Vous pouvez trouver un médicament qui retarde l’éjaculation d’un homme. En France par exemple, vous pouvez faire usage du Priligy qui n’est vendu que sur ordonnance. Il vous permet de retarder au maximum l’éjaculation et donc la durée de vos rapports sexuels.

Les sprays retardants peuvent s’avérer également efficaces. Ils sont fabriqués avec de la lidocaïne et désensibilisent de façon partielle votre glande. Toutefois, il est déconseillé d’en abuser. Retarder son éjaculation n’est pas toujours facile. Essayez les techniques proposées les unes après les autres pour découvrir celles qui vous réussissent.

Vidéo : Comment retarder l’éjaculation précoce

Vous l’aurez compris, avec une belle érection masculine vous vous assurez de combler les femmes de votre entourage. Pour ramener plaisir et sexualité au sein de votre couple et susciter un orgasme à tous les coups à votre femme, vous pouvez consulter un médecin pour parler vos troubles. Ne soyez pas timide, la relation patient médecin vous permettra de garder secret vos petits problèmes d’érection avec une prise de contrôle de votre sexualité. C’est la définition même du plaisir !

Sommaire :