Homéopathie rhume : se soigner avec la médecine douce

L’homéopathie est plébiscitée pour soigner le rhume aussi bien chez l’adulte que chez l’enfant. Il s’agit d’une infection virale très fréquente pendant les périodes de forte chaleur, avec son lot de pluie et de grisaille. Les enfants de moins de 2 ans, au système immunitaire encore fragile, sont plus sujets à cette maladie. Heureusement, il existe d’autres formes de médecine qui peuvent prévenir et traiter le rhume : l’homéopathie.

Comment traiter le rhume avec l’homéopathie ?

L’homéopathie rhume est très efficace pour prévenir et éradiquer la rhinopharyngite. Elle se traduit par des maux de tête, une fatigue et des douleurs musculaires. Cependant, les symptômes sont très changeants en fonction du sujet et de chaque cas. Les médicaments sont prescrits en fonction de l’intensité du rhume.

L’homéopathie offre également des solutions efficaces pour traiter le rhume le moins perceptible au plus coriace. Quoi qu’il en soit, il est très importants de suivre un traitement homéopathique rhume dès les premiers symptômes.

  • Homéopathie rhumeSi vous êtes déjà enrhumé, avec les éternuements qui s’enchaînent, le nez qui picote et les frissons, il faut prendre 5 granules d’Allium CEPA et d’Aconitum 5 CH à raison de deux fois par jour.
  • Toutefois, si le rhume se complique avec une bronchite aigüe ou une otite, il faut contacter un médecin. Comme il vaut mieux prévenir que guérir, l’homéopathie peut vous aider à rester en forme tout au long de l’année. Cette mesure est recommandée surtout pour les personnes sensibles.
  • Pour éviter d’attraper la grippe, vous pouvez prendre une dose de SulfurIodatum 9 CH par mois du mois d’octobre au mois de mars.
  • Si vous êtes plutôt sujet aux complications du rhume à l’otite ou à la sinusite, prenez une dose Silicea 9 CH par mois. Renforcez la prévention en adoptant une meilleure hygiène de vie, en allégeant votre alimentation et en pratiquant du sport.

L’homéopathie rhume des foins est également très efficace. Appelé également rhinite allergique saisonnière ou allergie aux pollens, le rhume des foins se reconnaît facilement. Il apparaît souvent à la saison des pollens. Ce rhume se traduit avec des éternuements en salves, du rhume fluide et de l’obstruction nasale. Par ailleurs, il faut différencier le traitement en phase aigüe et le traitement de fond de l’allergie.

Pendant le traitement en phase aigüe, l’homéopathie rhume des foins consiste à une prise de 3 granules toutes les heures, puis à espacer jusqu’à 3 prises par jour suivant l’amélioration de votre état. Vous pouvez prendre de l’Allium cepa 4 ou 5 CH lorsque vous souffrez d’éternuement en slave, d’écoulement irritant, de nez rouge et d’yeux brûlants.

En général, les symptômes sont aggravés le soir par le chaud et par le confinement. Puis, ils s’améliorent à l’air frais. Prenez plutôt de la sabadilla 4 ou 5 CH lorsque les éternuements sont plus violents avec le nez et le palais qui gratouillent ou chatouillent. Le rhume est abondant mais non irritant. De plus, les symptômes s’aggravent au froid et s’améliorent au chaud et en plein air. Vous devez prendre Euphrasia 4 ou 5 CH lorsque vous souffrez en plus d’un larmoiement abondant et irritant à l’origine de la conjonctivite allergique. Le Nux vomica 4 ou 5 CH est recommandé en cas d’écoulement et d’éternuements aggravés le matin et une obstruction nasale la nuit.

Si le roule est par contre brûlant et irritant, avec un larmoiement brûlant et une perte de l’odorat, il faut prendre Kalium iodatum 4 ou 5 CH. Le traitement homéopathique rhume de fond se déroule autrement. Il se déroule en général 2 ou 3 mois avant le début de la période du rhume des foins. Le traitement de fond a des effets durables, contrairement au traitement en phase aigüe.

Les remèdes les plus prescrites sont la pulsatilla, le lycopodium, la silicea, l’arsenicum album, la sepia et le tuberculinum. Ces traitements sont recommandés en doses hebdomadaires en 9 à 30 CH, puis espacés en 2 à 3 mois.

Comment soigner le rhume chez bébé ?

Le rhume est plus fréquent chez les bébés et les grands enfants, surtout en hiver. Même s’il est en général sans gravité, le rhume n’en est pas moins désagréable à vivre. L’homéopathie bébé rhume peut soulager les symptômes efficacement. Le rhume se manifeste par une toux, un écoulement nasal ou un nez bouché, un mal de gorge, des yeux rouges et de la fatigue. Dans certains cas, le rhume peut entraîner une fièvre.

En général, le rhume guérit de lui-même au bout de 7 à 10 jours. Il suffit alors de traiter les symptômes pour soulager bébé. L’homéopathie rhume bébé consiste à estomper ces symptômes gênants et parfois assez douloureux pour le petit. Le rhume bébé homéopathie consiste en la prise de granules de 5 CH à 9 CH à diluer dans de l’eau ou à faire fondre directement sous la langue. Le choix des granules dépend du symptôme à guérir. Si votre bébé a de la fièvre, vous pouvez lui donner des granules de Belladonna et de Ferrum phosphoricum plusieurs fois par jour en fonction de l’amélioration des symptômes. Ces granules fonctionnement comme le paracétamol.

Toutefois, elles sont déconseillées avant l’âge de 3 mois. Veillez à faire boire abondamment votre enfant pour éviter les risques de déshydratation dus à la fièvre. Si votre bébé a le nez qui coule, il faut être attentif à la nature de l’écoulement. S’il est clair, il faut lui donner du Sambucus nigra ou de l’Allium cepa. S’il est clair avec les yeux irrités, donnez-lui du Naphtalinum. Par contre, si l’écoulement est épais et jaunâtre, il faut lui donner du Kalium bichromicum.

Dans tous les cas, les doses sont plus rapprochées au début pour être plus espacées au fur et à mesure de l’amélioration. Puis, pensez à désencombrer le nez du petit avec un mouche-bébé. Pour soulager la toux, le nez bouché et les éternuements, il faut donner du Nux vomica à votre enfant. Notez que ces symptômes sont très pénibles pour les enfants. Pour désencombrer le nez, il est plus adapté d’utiliser le Sambucus nigra. Quoi qu’il en soit, un spray d’eau de mer ou un sérum physiologique est très efficace pour nettoyer le nez du petit. En outre, s’il souffre de toux sèche, il faut prendre du Drosera. En cas de toux grasse, utilisez plutôt du Kalium bichromicum ou de l’Ipéca.
Pour protéger bébé du rhume, il faut utiliser un traitement préventif. Dès que vous redoutez un refroidissement du climat, à l’extérieur comme à l’intérieur, vous pouvez donner de l’Oscillococcinum® 200 à votre enfant.

DES SOLUTIONS HOMÉOPATHIQUES POUR CHAQUE SYMPTÔME DU RHUME

Des conseils divers :